Si vous avez choisi une nouvelle couleur ou palette de peinture pour votre projet de rénovation, vous vous sentez peut-être prêt à vous rendre au magasin de peinture. Mais avant cela, il vous reste une étape à franchir pour choisir votre peinture : la finition. La peinture se décline en plusieurs finitions, et vous devrez savoir quelle finition est la meilleure pour votre projet avant de pouvoir sortir les pinceaux et les rouleaux.

5 types de peintures et de finitions murales

Il existe cinq types de peintures de finition, classées en fonction de leur pouvoir réfléchissant :

Mat : Les peintures plates (également appelées peintures mates) sont celles qui présentent le moins de brillance. Elles offrent la plus grande couverture de toutes les autres peintures et nécessitent moins de couches pour couvrir les imperfections comme les trous de clous. Bien qu’elles soient très couvrantes, elles sont le type de peinture le moins durable et seront endommagées si elles sont traitées avec un nettoyant. Il est donc préférable de les utiliser dans les zones peu fréquentées, comme les salles à manger, et sur les surfaces qui ne seront pas beaucoup touchées, comme les plafonds.

Coquille d’œuf : La finition coquille d’œuf est une peinture de finition très populaire. Elle est légèrement plus brillante que les peintures plates (avec le faible lustre délicat d’une coquille d’œuf), elle couvre toujours les imperfections et elle est plus durable que les peintures plates (bien qu’elle ne soit pas aussi durable que les peintures satinées ou brillantes). Les peintures coquilles d’œuf conviennent parfaitement aux endroits à faible ou moyen trafic, comme les salons, les couloirs et les entrées.

Satin : les finitions satinées sont les plus courantes pour les peintures d’intérieur. Elles ont un lustre velouté et sont plus faciles à nettoyer que les peintures mates et les peintures coquilles d’œuf, ce qui en fait un excellent choix pour les endroits très fréquentés comme les cuisines, les salles de jeux, les salles familiales, les salles de bains et les buanderies (avant d’utiliser une peinture satinée, sachez que leur lustre est malheureusement plus susceptible de révéler les coups de pinceau, ce qui rend les retouches légèrement délicates en cours de route).

Semi-brillant : Les peintures semi-brillantes sont brillantes et réfléchissantes. Elles sont extrêmement durables et résistantes à la moisissure. Il est donc préférable de les utiliser dans des pièces très sollicitées ou humides, comme les chambres d’enfants, les cuisines et les salles de bains. Elles sont également parfaites pour les garnitures. Avec une finition plus brillante, elles présentent plus d’imperfections que les peintures moins brillantes.

Brillant : Les peintures brillantes sont les plus brillantes du lot. Elles sont également les plus durables et les plus lavables, ce qui leur permet de supporter le frottement quotidien. Pensez à cette famille de peintures pour les portes, les garnitures et les armoires. En plus d’être une peinture d’intérieur, la peinture brillante peut également être utilisée à l’extérieur, par exemple pour les volets. Cependant, il est important de préparer cette finition, car elle peut présenter de nombreuses imperfections si elle n’est pas appliquée correctement.

Éléments à prendre en compte lors du choix d’une finition de peinture

Avant de vous rendre au magasin et de choisir une finition, il y a quelques éléments à garder à l’esprit pour vous aider à trouver la bonne peinture :

La circulation. La chose la plus importante à prendre en compte lors du choix d’une peinture est peut-être la quantité de trafic que votre pièce va supporter. Les pièces très fréquentées comme les cuisines et les salles de jeux bénéficieront de finitions plus durables comme le satiné et le semi-brillant, tandis que les pièces plus calmes comme les salles à manger peuvent s’en tirer avec des peintures coquilles d’œuf ou même plates.

L’éclat de la peinture. Les finitions de peinture sont classées en fonction de leur lustre, des finitions plates sans éclat aux finitions très brillantes et brillantes. La brillance de chaque finition influe sur la quantité de lumière qu’elle renvoie dans la pièce. Si vous voulez essayer d’éclairer un endroit sombre, une finition légèrement plus brillante fera mieux que matte.

Imperfections de surface. Plus la finition est réfléchissante, plus elle fera apparaître les imperfections de surface de l’objet que vous peignez. Si vous voulez peindre un mur qui présente beaucoup de trous de clous ou de taches, vous pouvez envisager une peinture moins brillante – cela permettra de masquer ces imperfections et de conserver au mur son aspect lisse.