Il n’y a pas de défi de décoration aussi frustrant que les vieux sols usés. Vous pouvez peindre les murs, ajouter des accessoires et même remplacer des meubles en respectant un budget, mais remplacer un étage entier est un travail beaucoup plus important – et plus coûteux.

Cela ne signifie pas que vous devez vous contenter de vivre avec votre vieille moquette miteuse ou vos vinyles éraflés. De nos jours, il existe de nombreuses options de revêtement de sol, dont plusieurs sont très abordables.

Cependant, vous ne pouvez pas choisir un revêtement bon marché au hasard et vous attendre à ce qu’il fonctionne dans n’importe quel espace où vous le posez. Chaque type de revêtement de sol présente des avantages et des inconvénients, et un type idéal pour une pièce peut être un choix terrible pour une autre.

Avant de vous lancer dans votre projet de revêtement de sol, il est donc utile de faire quelques recherches sur les différents types de revêtement de sol et de vous renseigner sur leurs coûts et leurs avantages. Ensuite, vous pourrez trouver un sol qui convient à la fois à votre espace et à votre budget.

Types de revêtements de sol à envisager

Aucun type de revêtement de sol n’est idéal pour chaque pièce. Par exemple, le parquet massif est toujours populaire en raison de son aspect classique et chaleureux, mais il ne résiste pas bien à l’humidité ou à un traitement brutal. Voici un aperçu des avantages, des inconvénients et des coûts de plusieurs types de revêtements de sol populaires, ainsi que quelques idées sur les meilleures options de revêtement de sol pour des zones spécifiques.

Parquet massif

Le bois massif est l’un des types de revêtement de sol les plus populaires aux États-Unis depuis des décennies. Sa construction est aussi simple que possible : des planches de bois d’une épaisseur variable, que l’on installe en les clouant sur un sous-plancher en bois.

Types

Les parquets en bois massif se présentent sous forme de lames. Il peut être fabriqué à partir de nombreuses sortes de bois, des espèces domestiques comme le chêne et l’érable aux variétés exotiques comme le cerisier brésilien.

Les parquets peuvent être vendus finis ou non finis. Si vous choisissez un parquet non fini, vous devrez le poncer et le finir après l’avoir installé. Les revêtements de sol en bois préfinis coûtent généralement moins cher et nécessitent moins de travail. En outre, les finitions installées en usine sont généralement plus durables que tout ce que vous pourriez faire vous-même.

Le bois est une ressource renouvelable, mais il n’est pas toujours récolté de manière durable. Couper des arbres sans en planter de nouveaux à leur place, ou les couper plus vite que les nouveaux ne peuvent pousser, contribue au réchauffement climatique. Vous pouvez également rechercher des parquets en bois recyclé, qui ont été récupérés dans de vieux bâtiments qui ont été démolis, mais ils sont beaucoup plus difficiles à trouver et peuvent être plus chers.

Avantages

Les gens aiment les parquets en bois massif parce qu’ils s’intègrent parfaitement dans n’importe quel style de maison, quel que soit le décor. Il est également très durable puisqu’il peut être repeint jusqu’à cinq fois pour éliminer les rayures de surface. Selon les experts, l’ajout de parquets en parquet massif peut également augmenter la valeur de revente de votre maison.

Les planchers en bois sont assez faciles à nettoyer ; il suffit de les balayer régulièrement et d’essuyer rapidement tout déversement. Et les installer soi-même est un projet de bricolage assez facile, qui permet d’économiser de l’argent sur le lieu de travail.

Inconvénients

Le plus grand inconvénient des planchers en bois massif est qu’ils ne résistent pas bien à une manipulation brutale. Ils peuvent se déformer s’ils sont exposés à l’humidité pendant une longue période, ce qui en fait un mauvais choix pour les salles de bains ou les buanderies. Ils peuvent rétrécir et gonfler en raison des changements de température, et ils sont vulnérables aux éraflures et aux bosses. C’est pourquoi ils doivent être repeints tous les dix ans pour conserver leur aspect.

Utilisation recommandée

Les parquets en bois sont préférables pour les espaces qui ne sont pas très fréquentés, comme les salons, les halls et les chambres à coucher. Ils sont le meilleur choix pour les salles de séjour, les salles à manger et les salles familiales. Certaines personnes l’utilisent dans les cuisines, mais ce n’est pas idéal : les parquets ne peuvent pas supporter les assauts des chaises qui traînent, des boîtes de conserve qui tombent ou des chaussures couvertes de gravier.

Parquet flottant

Le parquet flottant ressemble au bois massif, mais il est fabriqué différemment. Il présente un mince placage de bois naturel sur le dessus, qui montre le grain, et des couches de contreplaqué moins coûteux en dessous. Cela rend le parquet flottant à la fois moins cher et plus solide. Certains types de parquet flottant sont encore plus stables avec un support en fibre de bois recyclé mélangé à de la poussière de pierre.

Types

Tout comme les parquets en bois massif, le parquet flottant est disponible dans une grande variété de types de bois, de motifs et de largeurs de planches. En plus des lames et des planches, vous pouvez choisir du parquet, qui se compose d’étroites bandes de bois disposées selon un motif géométrique sur une base en contreplaqué ou en grillage. Le parquet flottant peut être cloué comme un parquet traditionnel, collé ou installé comme un plancher “flottant” sur une sous-couche de mousse ou de liège. Certains planchers en parquet flottant sont dotés d’un système spécial de languettes et de rainures qui s’enclenchent pour former un joint serré sans colle ni clous.

Avantages

Les planchers en parquet flottant peuvent vous donner l’apparence du bois massif à un prix légèrement inférieur. Il est donc plus facile de se procurer des bois exotiques tels que le l’érable du Brésil, qui résistent mieux à l’usure et aux rayures. Ils sont plus stables que le bois massif et moins sensibles aux changements de température et d’humidité, ce qui en fait un choix raisonnable pour une pièce en sous-sol, contrairement au bois massif.

De nombreux types de parquet en parquet flottant peuvent être installés directement sur un sous-plancher en béton, ce qui n’est pas toujours possible avec le bois massif. Certains sont même assez plats pour être installés sur un vieux plancher en parquet massif, ce qui vous évite de devoir arracher l’ancien plancher avant d’installer le nouveau. Et le type de sol à cliquet est particulièrement facile à installer soi-même, ce qui vous permet d’économiser encore plus sur les frais d’installation.

Inconvénients

Comme le bois massif, le parquet flottant peut facilement se rayer et se bosseler. Il est moins durable que le parquet massif sur le long terme, car il ne peut généralement être reverni qu’une seule fois. Après cela, vous risquez de vous user à travers le placage jusqu’au contreplaqué situé en dessous.

Utilisation recommandée

Le parquet flottant peut bien fonctionner dans tous les mêmes espaces que le bois massif. En outre, il convient aux sous-sols et aux porches fermés. Il constitue le deuxième choix pour une pièce d’habitation, après le bois massif.

Bambou

Le bambou est une herbe à croissance rapide qui peut produire un revêtement de sol ayant l’aspect et le toucher du parquet massif. Il est devenu populaire récemment en tant qu’alternative écologique aux parquets en bois, mais les experts avertissent qu’il ne s’agit pas toujours d’un choix plus écologique.

Types

Tout comme le parquet massif, le parquet en bambou est disponible en lames massives et en planches techniques. Il existe plusieurs motifs différents qui montrent le grain de l’herbe de différentes manières. Les planchers de bambou à grain plat présentent des bandes plus sombres sur toute la longueur des planches, montrant les nœuds du bambou ; les planchers de bambou à grain vertical présentent des bandes longues et étroites serrées les unes contre les autres ; et le bambou à grain final présente de nombreuses petites bandes courtes.

Avantages

Le parquet en bambou est plus résistant à l’humidité que le bois. Comme le parquet flottant, il est disponible sous des formes faciles à installer. Il est aussi facile à entretenir qu’un parquet massif ou en parquet flottant, et il est facile à retoucher.

En outre, de nombreuses personnes le considèrent comme une alternative plus écologique que le parquet en bois, car le bambou pousse beaucoup plus vite que la plupart des arbres et absorbe plus rapidement le carbone de l’atmosphère.

Inconvénients

Bien que le bambou soit une ressource renouvelable, la plupart des planches de bambou sont fabriquées et expédiées d’Asie, ce qui ajoute à leur empreinte carbone. En outre, de nombreux cultivateurs de bambou dépendent fortement des engrais et des pesticides qui nuisent à l’environnement. Enfin, certains fabricants de revêtements de sol en bambou utilisent des colles à forte teneur en formaldéhyde nocif. Parlez avec le fabricant ou le revendeur de l’origine et de la production du parquet en bambou que vous envisagez pour vous assurer qu’il est vraiment plus écologique que le parquet massif.

En outre, la durabilité des revêtements de sol en bambou varie. Le bambou de couleur foncée a tendance à être moins durable car le procédé utilisé pour le colorer affaiblit également ses fibres. En outre, toutes les variétés sont vulnérables aux éraflures et aux bosses, tout comme les parquets en bois. Et bien que le bambou résiste mieux à l’humidité que le bois, il peut gonfler ou se fissurer dans les climats humides.

Utilisation recommandée

Le plancher en bambou fonctionne aux mêmes endroits que le bois. Il convient aux pièces à vivre, aux couloirs et aux chambres à coucher. Toutefois, il n’est pas toujours assez solide pour être utilisé dans les vestiaires ou les cuisines.

Carreau de céramique

Les carreaux de céramique sont fabriqués à partir d’un mélange d’argile et de schiste qui est cuit dans un four comme la poterie. C’est un matériau dur qui se présente sous une grande variété de couleurs, de formes et de motifs. Tous les carreaux de céramique ne sont pas assez résistants pour les sols, il est donc important de s’assurer que ceux que vous achetez sont adaptés à une utilisation sur les sols.

Types

Il existe quatre principaux types de carreaux de céramique :

  • Céramique émaillée. Ce type de carreau a un revêtement semblable à du verre qui peut donner au carreau pratiquement n’importe quelle couleur ou texture. Les carreaux de céramique émaillée ne nécessitent pratiquement aucun entretien.
  • La porcelaine. Ce carreau est cuit à très haute température, ce qui le rend extra-dur et durable. Il est disponible en version émaillée ou non émaillée. Les deux types de carreaux résistent aux taches et conviennent bien aux pièces extérieures.
  • Carreau de carrière. Ce carreau de céramique non émaillé a une texture légèrement rugueuse, ce qui le rend plus résistant au glissement que le carreau émaillé. Toutefois, il n’est pas disponible dans une gamme de couleurs aussi large.
  • Terracotta. Ce carreau non émaillé n’existe que dans les tons terre. Il est moins durable que les autres carreaux et doit être régulièrement scellé pour éviter les taches.

Avantages

Les carreaux de sol sont disponibles dans de nombreuses couleurs et formes, et peuvent donc s’intégrer dans n’importe quel style de maison. Grâce à la technologie d’impression moderne, il est également possible de créer des carreaux de céramique avec pratiquement n’importe quel motif. Il peut imiter l’aspect de la pierre naturelle ou même du bois, sans toutefois ressembler à ce dernier.

Des tests ont montré que les carreaux de porcelaine sont le type de revêtement de sol le plus durable, résistant aux rayures, aux bosses et à l’humidité. Il est également très facile à nettoyer. Les carreaux de céramique et de porcelaine émaillés nécessitent très peu d’entretien, alors que d’autres types de carreaux en nécessitent davantage.

Inconvénients

Le carrelage est froid et dur sous les pieds, et il fait paraître les bruits de pas plus forts. Les carreaux de céramique émaillés peuvent également être glissants, à moins qu’ils ne soient recouverts d’une finition antidérapante spéciale.

La durabilité varie selon le type de carreau choisi. Les carreaux de terre cuite nécessitent un scellement régulier. Les carreaux émaillés sont faciles à nettoyer et à entretenir, mais les lignes de joint entre les carreaux peuvent se tacher si vous ne les scellez pas régulièrement. Et bien que le carrelage soit un matériau durable, il n’est pas si facile à réparer si un seul carreau se fend.

Utilisation recommandée

Selon Consumer Reports, le carrelage en porcelaine est le meilleur choix pour les zones de grande circulation, comme les cuisines et les salles de bains, ainsi que pour les pièces humides comme les salles de bains et les buanderies. Le carrelage est également idéal pour un porche fermé ou un solarium.

Stratifié

Les sols stratifiés sont construits comme du parquet flottant, avec un mince placage sur des couches de contreplaqué ou de fibres comprimées. Cependant, la couche supérieure n’est pas du bois mais une photographie sous un revêtement plastique transparent. Cela signifie que le sol stratifié peut ressembler au bois, à la pierre, au carrelage ou à n’importe quel autre matériau.

Types

Le stratifié se présente sous forme de planches ou de carreaux. La plupart sont des systèmes de plancher flottant, que vous pouvez installer directement sur votre ancien revêtement de sol sans colle ni clous.

Avantages

Les sols stratifiés peuvent imiter l’aspect du bois ou de la pierre pour beaucoup moins d’argent. Ils sont également faciles à nettoyer et nécessitent très peu d’entretien. Le stratifié est un matériau dur qui résiste aux éraflures, aux bosses et aux taches. Il est également facile à nettoyer et nécessite peu d’entretien.

Le stratifié est facile à installer sur un sol existant, ce qui vous permet d’économiser du temps et de l’argent sur votre projet de revêtement de sol. Le matériau est facile à installer soi-même, mais il faut de la patience et de l’ingéniosité pour placer les planches dans les coins et à travers les portes.

Inconvénients

Comme le carrelage, le stratifié peut être glissant lorsqu’il est mouillé. Il ne résiste pas bien aux environnements humides, comme un sous-sol humide. Contrairement au bois véritable, le stratifié ne peut pas être refait à neuf lorsqu’il s’use, mais seulement remplacé. Cela peut en faire un choix moins rentable que le bois ou le carrelage sur le long terme.

Utilisation recommandée

Le stratifié est un bon matériau pour les zones à forte fréquentation, comme les cuisines, les foyers et les salles de jeux. C’est également un choix raisonnable pour les sous-sols, à condition qu’ils ne présentent pas de problèmes de fuites ou d’eau stagnante. Il est préférable d’éviter ce matériau dans les pièces humides, telles que les salles de bain et les buanderies.

Vinyle

Le vinyle est un type de revêtement de sol résistant, un matériau flexible qui est un peu plus doux au toucher que le bois ou le carrelage rigide. Il est constitué d’une couche de plastique PVC (abréviation de polychlorure de vinyle) sur une couche de feutre. Le vinyle coussiné est également recouvert d’une fine couche de mousse, ce qui le rend plus confortable pour marcher. Les revêtements de sol en vinyle plus épais peuvent avoir une surface texturée qui leur donne l’aspect du bois ou de la pierre.

Types

Les revêtements de sol en vinyle se présentent sous plusieurs formes. Le vinyle en feuille est une grande feuille de revêtement de sol que vous déroulez, coupez à la taille voulue et collez sur votre sous-plancher. Vous pouvez également acheter un revêtement de sol en vinyle de luxe, qui s’emboîte comme un parquet en bois, ou des dalles en vinyle que vous collez une à une. Certains carreaux de vinyle ont un support pelable et collant, de sorte qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter de la colle avant de les poser.

Avantages

Le vinyle est un matériau résistant qui résiste à l’humidité et à la circulation intense des piétons. Il est confortable pour marcher et plus chaud sur les pieds nus que sur le carrelage. Il est également peu coûteux et durable ; de plus, un sol en vinyle de bonne qualité peut durer 20 ans.

Comme le carrelage, le vinyle est disponible dans une large gamme de couleurs et de motifs. Il peut simuler de manière convaincante l’aspect de presque tous les autres matériaux.

Les planches de vinyle et les carreaux pelables et collants sont faciles à installer, mais les feuilles de vinyle peuvent être difficiles à poser. Vous pouvez installer du vinyle sur un sol en vinyle existant à condition qu’il ne comporte qu’une seule couche. Les planches de vinyle sont également faciles à réparer – il suffit d’enlever et de remplacer une planche endommagée – et tous les types de revêtements de sol en vinyle sont très faciles à nettoyer.

Inconvénients

Les revêtements de sol en vinyle sont de qualité variable. Vous aurez moins de choix de couleurs et de motifs avec des types moins chers, et ils ont souvent un aspect factice. Bien que le vinyle soit plus durable qu’auparavant, il est plus vulnérable aux rayures et aux entailles que les revêtements de sol plus durs. Et quand il finit par s’user, il n’y a pas moyen de le refaire ; il faut le remplacer complètement.

L’une des plus grandes plaintes concernant le vinyle est qu’il n’est pas écologique. Comme il est fabriqué à partir de PVC, un produit pétrolier, il n’est pas une ressource renouvelable. Par ailleurs, certains types de revêtements de sol en vinyle émettent des niveaux élevés de produits chimiques organiques volatils nocifs.

Utilisation recommandée

Le vinyle est approprié pour les cuisines, les salles de bain et autres pièces humides. Il convient également aux pièces qui sont très fréquentées, comme les vestiaires. Il est recommandé comme étant le meilleur choix pour un sous-sol, car il peut tolérer l’humidité et n’est pas aussi froid que le carrelage.

Linoléum

Le linoléum est un autre type de revêtement de sol résistant qui existe depuis les années 1880, bien qu’il ne soit devenu largement disponible que dans les années 1940. Contrairement au vinyle, il est fabriqué à partir de matériaux naturels et renouvelables, dont la poudre de liège et l’huile de lin. Pendant des décennies, il a pratiquement disparu des maisons à mesure que le vinyle devenait plus populaire. Cependant, les inquiétudes concernant les produits chimiques contenus dans les revêtements de sol en vinyle ont ravivé l’intérêt pour cette alternative démodée.

Types

Comme le revêtement de sol en vinyle, le linoléum est disponible en feuilles, en carreaux ou en planches laminées que vous pouvez installer comme plancher flottant. Certains linoléums sont dotés d’un revêtement protecteur pour réduire l’usure et prévenir les taches ; d’autres doivent être remis à neuf tous les deux ans.

Avantages

Le revêtement de sol en linoléum est encore plus durable que le vinyle. Un sol en linoléum peut durer jusqu’à 40 ans s’il est correctement entretenu. Il est facile à nettoyer et ne présente pas autant de rayures que le vinyle, car le pigment traverse le matériau sur toute sa longueur.

Comme le vinyle, le linoléum est doux au toucher et se décline dans une large gamme de couleurs et de styles. Cependant, contrairement au vinyle, c’est un matériau écologique et biodégradable qui ne produit aucune émission nocive. Il est également facile à installer si vous choisissez un revêtement de sol à emboîtement.

Inconvénients

Bien que le linoléum résiste bien à l’usure normale, il est vulnérable aux bosses des talons hauts et aux déchirures des objets tranchants. Il peut également s’assombrir ou devenir jaunâtre dans les pièces très ensoleillées. Toutefois, un revêtement protecteur peut aider à prévenir ces problèmes.

Le linoléum n’est pas aussi résistant à l’eau que le vinyle, il ne convient donc pas aux salles de bain ou aux buanderies. Il est également plus rigide que le vinyle, ce qui rend le linoléum en feuille très difficile à installer soi-même. Le linoléum revêtu ne demande que peu d’entretien, mais le linoléum non revêtu doit être ciré régulièrement pour conserver son éclat. Et, bien que le linoléum n’émette pas de COV nocifs, l’huile de lin qu’il contient peut dégager une forte odeur pendant quelques semaines après son installation.

Utilisation recommandée

Le sol en linoléum est un bon choix pour les espaces de vie tels que les salles de séjour, les cuisines et les chambres familiales. Il peut également être utilisé dans une chambre à coucher ou un sous-sol qui ne présente pas de problèmes d’humidité.

Liège

Un autre type de revêtement de sol résistant est fabriqué à partir du liège, l’écorce d’un type d’arbre particulier. Vous pouvez récolter cette écorce tous les huit à dix ans sans tuer l’arbre, ce qui fait du liège un matériau durable. L’écorce est bouillie, broyée, comprimée en feuilles avec un liant de résine et cuite dans un four. Certains types de revêtements de sol en liège ont un placage d’écorce de liège naturel sur un support de liège comprimé ou de panneaux de fibres à haute densité.

Types

Les revêtements de sol en liège se présentent sous deux formes. Vous pouvez acheter des carreaux que vous collez pour les installer ou des planches qui ont généralement un bord à emboîtement et qui peuvent être installées comme un plancher flottant.

Avantages

Comme d’autres revêtements de sol résistants, le liège est chaud, silencieux et doux sous les pieds. Il a un aspect naturel et est antidérapant. Les dalles en liège et les planches à clics sont faciles à installer soi-même.

Le sol en liège est également un choix écologique. Non seulement il est fabriqué à partir de ressources renouvelables, mais il utilise également des restes de la production de liège pour le vin qui, autrement, seraient mis au rebut. Le sol en liège est naturellement résistant à la moisissure, aux termites et au feu, et il peut durer 40 ans ou plus avec un entretien approprié.

Inconvénients

Le liège est vulnérable à l’humidité, aux éraflures, aux déchirures et aux bosses. Bien que certains revêtements de sol en liège soient préfinis, ils doivent être refermés tous les deux ou trois ans avec de la cire ou du polyuréthane pour les protéger contre les taches et les dégâts des eaux.

Utilisation recommandée

Le liège peut être utilisé dans les chambres, les cuisines, les salles de jeux et les espaces de vie. Il ne convient pas aux pièces humides telles que les salles de bains ou aux zones à forte fréquentation comme les vestiaires.

Moquette

La moquette est un produit très apprécié dans les chambres et les pièces à vivre. Il est généralement fabriqué en tirant des fibres souples, comme la laine ou le nylon, à travers un support tissé, puis en collant d’autres couches de support pour renforcer le matériau. On l’installe en le clouant sur une couche de rembourrage, ce qui ajoute du rembourrage et prolonge la durée de vie du tapis.

Types

La moquette est un revêtement de sol polyvalent, disponible dans une grande variété de couleurs, de textures et de matériaux. Il peut être fabriqué à partir de :

  • Laine, un matériau durable qui résiste naturellement à l’humidité et aux taches
  • Nylon, un matériau synthétique solide et résistant à l’usure qui dure longtemps
  • Acrylique, un matériau synthétique qui résiste à la moisissure, à l’écrasement et aux dégâts causés par les insectes
  • Polyester, une fibre synthétique résistante à l’humidité qui peut être teinte pour produire des couleurs vives mais qui est vulnérable aux taches
  • Polypropylène, un plastique très résistant à l’humidité, à la moisissure et aux taches, qui peut être utilisé à l’intérieur comme à l’extérieur
    Les moquettes varient en épaisseur et en densité de fibres. En général, plus la densité est élevée, plus la moquette est durable.

Avantages

Beaucoup de gens aiment le tapis parce qu’il est doux et chaud sous les pieds. Elle est également silencieuse, antidérapante et assez facile à installer.

Inconvénients

La moquette est plus difficile à nettoyer que les sols durs. Même en passant régulièrement l’aspirateur, elle peut contenir des saletés que seul le nettoyage à la vapeur peut éliminer. Elle est également vulnérable aux taches. Les fibres souples d’une moquette peuvent contenir des allergènes tels que le pollen et les squames d’animaux, ce qui en fait un mauvais choix si quelqu’un chez vous souffre d’allergies.

Utilisation recommandée

La moquette est la plus appropriée pour les zones telles que les chambres et les salles de séjour, où la saleté est moins présente et où rien ne risque d’être renversé dessus. Les moquettes en polypropylène peuvent également être utilisées dans des espaces extérieurs tels que les porches fermés.